MOTION DU GROUPE UDC DEMANDANT LA CREATION D’UNE COMMISSION CHARGÉE D’IDENTIFIER L’ORIGINE DES DYSFONCTIONNEMENTS RECURRENTS AU SEIN DE L’ADMINISTRATION COMMUNALE

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs,

Depuis maintenant plusieurs mois, nous constatons des défaillances récurrentes au sein de l’administration communale : préavis incomplets, paragraphes manquants, délais non respectés, importants retards dans l’impression des cartes de la déchèterie, etc. Voilà seulement quelques exemples auxquels nous avons tous été confrontés. Le groupe PLR, soutenu par le groupe UDC, a déposé précédemment trois interpellations pour attirer l’attention sur ces dysfonctionnements. Sans succès, malheureusement.

Ces dernières semaines encore plusieurs préavis ont été rendu en retard, contrevenant ainsi au règlement (art. 35a) de notre Conseil qui garanti aux Conseillères et Conseillers de recevoir les documents quatre semaines avant la séance du Conseil communal. Certaines commissions ont même reçu leurs documents seulement quelques heures avant de siéger.

Ces dysfonctionnements administratifs s’ajoutent à un autre problème inquiétant : le taux de rotation du personnel communal est largement supérieur à la moyenne constatée dans d’autres communes comme Pully ou le Mont-sur-Lausanne. Plus de cinq employés ont donné leur démission ces deux dernières années, emportant avec eux des dizaines d’années d’expériences. La récente suspension du secrétaire Municipal, en poste depuis 1992, vient encore aggraver cette perte en ressources humaines pourtant indispensable au bon fonctionnement de notre commune. Le groupe UDC déplore cette situation et souhaite rétablir des conditions de travail attractives pour les employés communaux. Ces dysfonctionnements ont également été relevé par la Commission de gestion dans son rapport 2016. Je cite :

  • à la page 3 : « La gestion du personnel semble être un point faible de la gestion municipale. »
  • à la page 49 : « …un certain malaise traverse une partie du personnel communal. »
  • à la page 51 : « nous avons reçu le 15 mai, avec 2 mois de retard sur le planning initial, le rapport de gestion 2016 de la Municipalité. » « Malheureusement, la Commission de gestion n’a pas pu examiner et apprécier de manière complète le Rapport de gestion 2016 de la Municipalité. »

Mesdames et Messieurs les Conseillères et Conseillers, la proposition qui vous est faite ce soir vise à faire toute la lumière sur ces dysfonctionnements récurrents. Ces problèmes doivent impérativement être résolus afin de garantir le bon fonctionnement de notre commune. C’est pourquoi je vous demande de bien vouloir considérer :

  • L’article 40f de la loi sur les communes
  • L’article 50 du règlement du Conseil communal
  • Les éléments évoqués précédemment

Et de charger le bureau du Conseil communal de nommer une commission d’enquête parlementaire pour:

D’une part, suivre les recommendations formulées par la Commission de gestion:

  • mandater un organisme externe indépendant pour mener une enquête de satisfaction auprès du personnel communal ;
  • effectuer systématiquement des évaluations pour tout le personnel communal ;

et d’autre part pour:

  • mandater un cabinet d’audit indépendant pour identifier l’origine et les responsables de ces dysfonctionnements ;
  • identifier les raisons du taux de rotation anormal du personnel communal;
  • analyser la pertinence d’engager un responsable du personnel communal ;
  • déterminer la raison pour laquelle des informations sur la rotation du personnel n’ont pas été communiquées au Conseil communal ;
  • formuler des recommandations de changement de pratiques.

Mesdames et Messieurs, nous avons tous besoin d’une administration fonctionnelle pour remplir notre mandat politique. Il est de notre devoir de rétablir des conditions de travail attractives pour les collaborateurs de la Commune. Pour toutes ces raisons, je vous prie de bien vouloir soutenir cette motion.

Cet article a été publié dans Communications, Conseil communal. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MOTION DU GROUPE UDC DEMANDANT LA CREATION D’UNE COMMISSION CHARGÉE D’IDENTIFIER L’ORIGINE DES DYSFONCTIONNEMENTS RECURRENTS AU SEIN DE L’ADMINISTRATION COMMUNALE

  1. Ping : La motion de l’UDC Epalinges dans Le Régional. Pluie de démissions à Epalinges : la Commission de gestion et l’UDC réclament un audit | UDC EPALINGES

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s